Rechercher

De la construction

Dernière mise à jour : 7 nov. 2021



Et tu penses

Que te reste-t-il de l’amour

De ces jours mauvais Mauvais jours

De ces jours où tu mourrais

En silence

Silence Tu travailles

Souvent mal comme toujours

De ces jours Mauvais jours

De ces faces de femmes avachies

De ces bouches unies d’infamies

De ces jours où tu es tombé au front

Quand l’amour t’a blessé au tréfonds

Combien de fois tu as voulu partir

Épouser les méandres d'une Durance

Rivière folle Folle Folle que tu as épousée

Aujourd’hui la Durance est ton jour de clarté

Artisan des jours meilleurs

Tu bâtis la porte sacrée de tes peurs

Tout est à dire aux joies de ton cœur

Le silence des jours et la voix qui se meure

Elyn est ta femme de doute et le menteur

Que tu es Oublie son passé de hâbleur

Les chants du matin et le feu du noir

Le soleil de l’aube et le bois du soir

Tout te rappelle à la femme Ton espoir

D’une vie aux accents de l’histoire

Ah l’histoire

Parlons-en de l’histoire

Des gouttes de pluie et de sperme en mélange

Des pleurs saccadés et des sexes en souffrance

Des nuits d’astronautes sans ton astre au soleil

D’alcool jaillissant Tu n’auras plus de sommeil

Pourtant

Il est là

Le propos d'un cerveau incessible

Son ombre est celle d'une cible

Recouverte d’or et d’ivoire

Elyn Chryséléphantine

Que ses jambes pour tout échafaudage

Puissent te prendre dans chaque jour

Elles sont fébriles mais tellement sages

Elyn est un amour que souvent tu savoures

Shanghai se construit

Et la vie de toi aussi

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout