Monde de fées

peinture à l'huile

100X100 cm

Elyn s’est retranchée dans un monde qui lui est propre et dans lequel ses créations prennent le pas sur toute autre considération. Peu importe ce que peut faire ou dire autrui. Une vie épanouie pour un travail sans fin, un travail à vie. Seuls comptent pour elle et la rendent heureuse l’art, le soleil du Luberon, l’amour, la vie simple. À l’image d’Oskar, le jeune héros de Günter Grass, l’écrivain, et de Volker Schlöndorff, le cinéaste, Elyn a délibérément choisi de ne plus grandir. Le monde des adultes lui apporte des doutes, des craintes et beaucoup trop de prudence. La saturation de ce même monde en biens matériels, en intérêts sans lendemain, en tentations équivoques, en jalousie sans cesse recommencée, lui impose une insupportable épreuve de l’esprit, une béance totale entre l’être et le paraître. Refusant le vol de son âme, elle s’est réfugiée dans un monde où les fées existent encore, un monde innocent et de couleurs. Où vivent toutes les couleurs. C’est ce monde qu’elle a peint et son monde de féérie a rencontré ses rêves de petite fille, ses bonheurs et ses espoirs.

Monde de fées